Chateauneuf du Pape - Vins - Domaine Les Cailloux - André Brunel

Châteauneuf-du-Pape Millésime 1995

Nos millésimes : Châteauneuf du Pape

A Châteauneuf du Pape, la qualité exceptionnelle de la vendange favorisée par le souffle du mistral promet un grand millésime 1995.

La campagne 1994-1995 a été assez contrastée sur le plan climatique. Le bilan des précipitations met en évidence un automne très pluvieux et un hiver particulièrement sec. L’apparition des premières feuilles coïncide au mois d’avril avec une période de fortes pluies. Par contre, durant le mois de mai et surtout le mois de juin une nouvelle phase de sécheresse s’installe. Les mois de juillet et août sont proches de la normale, ce qui permet une alimentation équilibrée de la vigne.

Comme chaque année le mois de septembre s’avère déterminant pour la qualité. Le ban des vendanges a eu lieu le 15 septembre. Les vendanges débutent lentement, légèrement perturbées par une pluie dans la nuit du 18 au 19 septembre. Celle-ci est très vite oubliée grâce au mistral qui installe son souffle protecteur pendant une douzaine de jours. Cette période ventée va s’avérer très bénéfique en évitant toute humidité et tout le brouillard matinal. Le bon état sanitaire du raisin est préservé. En plus de cet effet protecteur, le mistral va permettre une concentration des sucres dans les baies.

Les cépages blancs, roussanne et grenache, sont vendangés en priorité du fait de leur maturité précoce. Pour les rouges, les syrahs font l’objet des premières cueillettes ; pour le grenache (75% de l’encépagement en rouge) les vignerons vont attendre le développement de la surmaturité favorisée par le temps sec et venté.

Il est encore trop tôt pour faire un commentaire précis sur les vins, on peut noter d’ores et déjà, la belle maturité de la vendange qui devrait donner des vins charnus et riches caractéristiques de l’appellation. 

 

Les vins du millésime