Chateauneuf du Pape - Vins - Domaine Les Cailloux - André Brunel

Châteauneuf-du-Pape Millésime 2008

Nos millésimes : Châteauneuf du Pape

L’AOC Châteauneuf-du-Pape est une des plus belles de la vallée du Rhône. Elle est célèbre pour ses vins rouges mais propose aussi de très jolis vins blancs. La qualité n’a pas de prix ! c’est pourquoi sur chaque millésimes tous les cépages plantés dans nos parcelles nous permettent d’exprimer au mieux le terroir qui est le nôtre. 

Les vendanges 2008 se sont déroulées dans de bonnes conditions et ont pris fin aux alentours de la mi-octobre. Malgré deux épisodes orageux survenus mi-septembre, grâce au Mistral et aux températures fraîches qui en ont découlé (entre 1,5 et 2 °C de moins que les moyennes saisonnières), les vignerons ont bénéficié de conditions climatiques satisfaisantes qui leur ont permis d’étaler leurs vendanges jusqu’à ce que leurs raisins atteignent de parfaites maturités phénolique et technologique.

Il s’agit là d’un facteur primordial dans l’itinéraire technique permettant d’élaborer des vins de qualité. Le but étant d’optimiser pour chaque parcelle le potentiel des différents cépages de l’appellation Châteauneuf-du-Pape, en tenant compte des facteurs pédoclimatiques inhérents à chacune d’entre elles.

Alors que les années précédentes, en raison de la forte précocité des millésimes, l’habitude s’était instaurée de vendanger dès la fin août, en 2008, il aura fallu attendre les derniers jours de septembre pour commencer à récolter grenache et mourvèdre. Une date (qui n’a rien d’exceptionnel et) qui correspond à ce qui se pratiquait jusqu’au milieu des années 80.

Comme dans l’ensemble du vignoble français, l’importante pluviométrie du printemps 2008 s’est traduite par une pression de mildiou supérieure à la moyenne et par une coulure qui était loin d’être négligeable. Au final, les vendanges 2008 sont donc marquées par une baisse importante des quantités récoltées, le volume global s’établissant à 84.000 hls pour un potentiel de production de 110.000 hls sur les 3160 hectares de l’appellation.

Dégustés mi-janvier, les vins rouges présentaient des arômes de fruits frais (fraise, cerise), des notes épicées (poivre gris, anis, réglisse) et se caractérisaient par de belles densités, de la franchise et de la gourmandise, des tanins élégants, fondus mais bien présents.

Les vins blancs se déclinent sur des notes de fleurs blanches (amandiers, cerisiers), ils présentent une belle ampleur, de la richesse et une finale sur la fraîcheur et l’équilibre.

En 2009 le vignoble de Châteauneuf-du-Pape fêtera les 80 ans de sa reconnaissance en « appellation d’origine », (la reconnaissance en appellation d’origine « contrôlée » n’intervenant qu’au mois de mai 1936, cette nouvelle forme de protection juridique ayant seulement était créée en juillet 1935).

 

Les vins du millésime

Châteauneuf-du-Pape Millésime 2008 Châteauneuf du Pape

Châteauneuf-du-Pape Millésime 2008

Presse & guides