Chateauneuf du Pape - Vins - Domaine André Brunel - Les Cailloux

Comment choisir sa cave à vin ?

Comment choisir sa cave à vin ?

Comment choisir sa cave à vin ?

 

Les amateurs se retrouvent, un jour ou l’autre confrontés à la question du stockage de leurs bouteilles, glanées au fil de leurs dégustations, salons ou rencontres avec les viticulteurs sur leurs domaines, comme par exemple celui d’André Brunel. Pour la conservation, le vieillissement, la dégustation ou le stockage, un amateur se doit d’avoir un outil digne de ce nom. Il existe de nombreux ustensiles différents, selon les besoins de chacun. Nous faisons le point ici pour que vous puissiez vous y retrouver. 

 

Pour choisir correctement : connaître ses besoins 

 

Afin de sélectionner la cave dont l’amateur aura besoin dans l’offre pléthorique, il faut tout d’abord qu’il réfléchisse à ses propres besoins : 

 

•L’utilisation première : pourquoi l’utilisateur cherche-t-il un endroit pour stocker ses dernières découvertes viticoles ? Est-ce simplement du stockage ? De la mise à température ? Ou est-ce aussi pour les faire vieillir efficacement ? Plusieurs à la fois ? Selon la réponse, le choix sera différent. 

•Le nombre : combien de trophées sont à conserver ? Une dizaine ? Une cinquantaine ? Plus d’une centaine ? Selon la quantité, il faudra se tourner vers des modèles petits, moyens, grands, voire XL. 

•L’endroit où elle sera placée : est-ce que cet outil de stockage, qui peut être de nos jours très esthétique, sera plutôt placé dans une cuisine ? Un salon ? Ou simplement dans le garage ? Le choix s’effectue aussi par rapport à l’emplacement. 

Les différents éléments à prendre en compte dans son choix 

 

Des éléments clés sont à observer avec attention lors de votre choix : 

 

•La température: il est primordial de choisir un modèle qui évite les chocs thermiques, très mauvais pour la conservation des bouteilles. L’idéal se trouve entre 10 et 14° : trop froid, le liquide se contracte et vieillit plus lentement. Trop chaud, la maturation s’accélère et empêche d’atteindre l’apogée. Le choix de la cave à vin doit donc prendre en compte avant tout la régulation de la chaleur. Un thermostat électronique est un critère essentiel de nos jours. 

•La ventilation: Dans les critères techniques, la ventilation est primordiale : l’air doit circuler sans odeurs ou vapeurs. Regarder s’il y a un filtre, par exemple à charbon, est essentiel. 

•L’humidité : le taux d’hygrométrie doit être situé entre 50 et 75%. Pour être certain que ce paramètre fonctionne, il faut qu’il y ait un hygromètre à l’intérieur pour pouvoir contrôler facilement le taux. En effet, un humidité élevée n’est pas vraiment un problème, à part pour les étiquettes, tandis que la sécheresse va détériorer les bouchons en liège et altérer la qualité du vin. 

•L’opacité : la lumière va créer des altérations et des détériorations. Il en faut donc une dont le verre de la porte gère les UV et une lumière adaptée à l’intérieur. 

Les différents types modèles 

 

Voici les différents modèles, du moins performants au plus performants techniquement. 

 

Les armoires de mise en température 

 

Ce sont les modèles les moins onéreux. Souvent d’une plus petite capacité que les autres, ces caves à vin sont assez basiques et ne vont pas permettre aux cuvées de vieillir. Néanmoins, pour une utilisation occasionnelle, ou pour les petits espaces, elles sont un premier pas pour l’amateur. Elles peuvent se poser ou s’encastrer. 

 

Les caves à vin de service 

 

Ces dernières sont destinées à utilisation quasiment quotidienne, pour les amateurs, ou, par exemple, pour les restaurateurs. Le but est de maintenir à la bonne température les vins avant dégustation. Elles ne permettent pas aux cuvées de vieillir : il faut donc les boire relativement rapidement, par exemple en six mois. Un avantage de certains de ces modèles est la présence de clayettes permettant de remettre debout les bouteilles déjà entamées, extrêmement pratique pour le quotidien familial ou le quotidien d’un restaurant. Dans les modèles plus haut de gamme, le choix d’un éclairage sous chaque clayette ou d’un éclairage amovible peut s’avérer très pratique pour repérer facilement la bouteille souhaitée. 

 

Les caves à vin de vieillissement 

 

Ce modèle est le nec plus ultra des amateurs de bonnes bouteilles : avec une température unique, il permet le vieillissement des cuvées jusqu’à ce qu’elles arrivent à leur apogée. Les conditions sont effectivement similaires à celles d’une cave naturelle, chez le viticulteur et permettent également une conservation parfaite. Les capacités sont plus grandes et permettent de ne pas altérer les cuvées. 

 

Les caves multi-températures 

 

Cette dernière catégorie peut se décliner en vieillissement et en service. L’avantage est un contrôle des températures différentes selon les cuvées conservées. Par exemple, certains blancs se boivent beaucoup plus frais que des rouges. Vous pouvez ainsi conserver un Vouvray sec ou un pétillant à 10° et un Bordeaux à 17°. 

 

Le choix du modèle dépend ainsi de votre utilisation, du prix qui vous paraît raisonnable ainsi que des caractéristiques techniques correspondantes à vos attentes en matière de conservation de vin.

 

Parution : 20/09/2022

Fil RSS